Les mesures de 2011 ont montré que les performances enregistrées en débit et FO2 étaient dans les tolérances fournisseur et que les températures étaient élevées (à l’intérieur de la machine) et déséquilibrées (sur les têtes du compresseur). Le débit de 5 L/min était généralement difficile à atteindre en configuration d’utilisation avec tuyau et lunettes. Enfin, la disposition du compresseur engendrait des vibrations dans son caisson. A noter qu’aucune maintenance n’est prévue par le fabricant.

Laisser un commentaire